No bra - Comment se sentir libre

Dernière mise à jour : 27 oct. 2018

Hello !


J'espère que vous allez bien. Que vous êtes partis un peu en vacances ou que ça ne va pas tarder.


Aujourd'hui, suite à mon petit sondage sur mon compte Instagram, je reviens pour vous parler de la "tendance" du No Bra.


Avant toute chose, sachez que je vais uniquement parler de mon expérience, ma vision des choses et de mon ressenti. Je ne suis pas médecin et je ne proclame pas LA vérité au sujet du port du soutien- gorge, mais plutôt "ma vérité". Maintenant que les choses sont dites, vous devez vous demander de quoi nous allons parler exactement.

Le port du soutien-gorge 

Est ce que le soutien-gorge est nécessaire ? Est-il obligatoire ? Que risque-t-on si nous n'en portons pas ? Et dans le cas contraire... ?

Chacune de vous, est libre de choisir d'en porter ou non. Votre corps vous appartient et vous en faîtes ce que vous voulez. L'important étant de se sentir bien dans sa peau (et dans sa tête).


Me concernant, je porte un soutien-gorge depuis mes 11-12 ans. A cet âge là il faut avouer que ce n'était pas du tout nécessaire. J'avais une légère forme qui commençait à se dessiner sous mes t-shirts, pas plus gros qu'un petit abricot. C'était ridicule quand j'y repense mais je voulais faire FEMME. Je voulais me sentir grande et ressembler aux filles des magazines, à certaines filles de mon âge dont la poitrine était beaucoup plus imposante que la mienne. C'est là qu'est né un véritable complexe qui m'a  suivi jusqu'à mes 20-21 ans.(J'en ai bientôt 23 pour vous dire comme l'acceptation prend du temps lol  mais ça fera l'objet d'un autre article)


J'ai commencé à rembourrer mes soutien-gorge avec du coton, des gants, des mouchoirs, des chaussettes ... tout ce qui pouvait me faire paraître avec une poitrine qui me semblait "parfaite". Le souci c'est que ça se voyait et mes camarades ne manquaient pas de me le faire remarquer avec ce genre de blagues "Tes seins poussent très vite c'est bizarre!" "Est-ce-que tu mettrais des chaussures si tu n'avais pas de pieds ? Non alors pourquoi tu mets un soutif?!" Des phrases qui m'ont vraiment marqué pendant de longues années. Ma poitrine à son rythme, a fini par pousser pour atteindre un bonnet B (la moyenne mais petit à mon goût). J'ai connu la révolution des soutien-gorge PUSH UP !

J'en ai au moins une dizaine. En porter m'a toujours rassuré. Habillée je me sentais mieux, ça mettait mes formes en valeurs... de l'illusion en réalité on triche un peu pour se sentir mieux ou pire pour plaire aux autres !!!


 J'adore la lingerie je dépense encore des sous dedans même si j'ai réellement diminué. J'en porte parce que je trouve ça réellement beau et que j'ai toujours aimé porter une belle lingerie et me sentir bien, et non pour soutenir ma poitrine.


Sauf que voilà, comment expliquer que le premier réflexe que j'avais et que beaucoup de femmes ont, est de retirer le soutien-gorge à peine rentré chez soi ?! Il m'est arrivé plusieurs fois d'avoir du mal à respirer, à me sentir comprimée, comme si ma cage thoracique était comprimée. J'ai décidé de moins en porter en commençant le week-end. Puis pour faciliter la transition et l'acceptation de mon corps, j'ai commencé à acheter des soutien-gorge sans armatures, sans PUSH UP. J'ai accepté la taille réelle de ma poitrine et je sais comment la mettre en valeur. Ça m'a fait un bien fouuuuuuu !! 


Puis en me renseignant, j'ai appris que le fait de porter un soutien-gorge, empêchait la lymphe de circuler correctement, du fait de la compression qu'exerce notre soutien-gorge. Ce qui empêche de libérer nos toxines et ce qui n'est pas réellement bon pour la santé.

Un lundi, alors que j'avais passé le week-end sans soutien-gorge, je me rends au travail toujours sans et je me sens libre ! Du coup j'ai continué et au bout de 3 semaines il fallait que je vous en parle.


Au début, je dois vous avouer que j'étais gênée, j'avais l'impression que tous les regards étaient braqués sur moi, qu'on voyait que ça. Puis je me suis habituée. J'en porte encore si je dois porter une belle robe pour un événement particulier, si je mets un t-shirt assez transparent ou une tenue plus légère lorsque je me rends au travail, ou encore lorsque je fais du sport. (Même si entre nous la vue d'une téton n'éborgnera personne, pour l'instant je vais à mon rythme lol)


Depuis que je n'en porte plus ou presque plus du tout, je me sens mieux, plus libre, pas compressée. Ils se baladent un peu sous certains vêtements et j'assume totalement. Ça me permets d'aimer mon corps et de l'accepter tel que Dieu me la donné.

Ils ne tombent pas, au contraire depuis que je ne porte plus de soutien-gorge, ils travaillent lol ils sont plus fermes. Il faut bien sûr les hydrater et les tonifier (moment sexy .... Massage, jet d'eau froide sous la douche pour les plus courageuses !!)


Je pense que même si vous avez une poitrine plus importante, vous pouvez tester cette méthode à conditions de ne ressentir aucune douleur. En tout cas n'hésitez pas à me parler en commentaire ou sur Instagram, de votre expérience avec le No Bra !


Quoi qu'il en soit, prenez soin de vous, acceptez vous tel que vous êtes ! ❤️


65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout