La fibromyalgie - le diagnostic

Dernière mise à jour : 27 oct. 2018

Hello !


Si vous avez lu mon dernier post, vous savez que je souffre de douleurs diffuses chroniques sans savoir le nom du mal qui me ronge exactement. J'ai donc décidé de trouver ce qui n'allait pas chez moi.

J'ai dans un premier temps, insisté auprès de mon médecin traitant pour obtenir une lettre afin d'aller voir un rhumatologue.

A ma première visite, je vous avoue être stressée. Je ne sais pas par quoi commencer lorsqu'elle me demande ce qui ne va pas. Je lui fais donc la liste de mes symptômes et elle m'envoie faire un bilan sanguin.

Après un deuxième rendez-vous, à nouveau : bilan sanguin

Résultat : négatif 



Rien à signaler ! Mes analyses de sang sont correctes. Aucun signe d'une maladie inflammatoire qui pourrait expliquer mes douleurs.

Alors au troisième rendez-vous, elle décide de m'ausculter et en vue des symptômes, analyses sanguines, comptes rendus des radios, scanner et IRM, le diagnostic tombe : vous avez la fibromyalgie.


Et là, c'est un mélange de sentiments et d'émotions. Je suis d'une part soulagée car je sais enfin ce que j'ai mais... je suis malade. Et je connais bien cette maladie. Ma petite mère en est atteinte depuis plus de 15 ans. Je l'ai vu souffrir, être clouée au lit sous morphine, la voir pleurer et crier de douleur. Impossible de la prendre dans mes bras, d'être touchée. C'était dur et d'être à mon tour malade... c'est juste le monde qui s'effondre.

D'autant plus qu'à ce troisième rendez-vous, elle me dit qu'elle est sûre à 90%. Il existe tellement de maladies ayant les mêmes symptômes (sclérose en plaques, lupus, etc).

Alors elle me prescrit, elle aussi, des antidépresseurs (Lyrica pour ceux et celles qui connaissent). Bien sûr je n'en veux pas et de toute façon je ne le supporte pas ! Je vous parle même pas des effets secondaires !!



A mon quatrième rendez-vous, je lui demande autre chose, des méthodes pour me soulager non médicamenteuses. Elle me parle de piscine, de yoga, etc.. de la médecine douce. Il faut avoir une activité physique régulière.

Oui mais comment ? Quand on a mal partout ?!

Je garde ses conseils dans un coin de ma tête mais aussi le fait qu'elle ne soit sûre qu'à 90%.

Alors, pour confirmer les 10 derniers %, j'entame un long épisode de rendez-vous chez des spécialistes.

  • RDV chez un deuxième rhumatologue (deux avis valent mieux qu'un !) qui confirmera la piste de fibromyalgie et me conseillera d'aller voir un neurologue pour écarter d'autres maladies/pathologies et de me faire suivre dans un centre anti douleurs.

  • RDV chez le neurologue qui m'ausculte et teste mes réflexes. Pour lui rien de neurologique mais il demande une scintigraphie osseuse et me propose de tester l'hypnose.

  • RDV à l'hôpital pour la scintigraphie osseuse (j'ai d'ailleurs réalisé un post sur le sujet sur mon profil Instagram

Résultat : négatif 

La fibromyalgie est donc confirmée bien qu'il me reste encore des examens médicaux à passer pour savoir si celle-ci est primaire ou secondaire.

Vous vous demandez sûrement ce qu'est la fibromyalgie et je vous l'expliquerai dans un prochain post.


En attendant prenez soin de vous ! ❤️


102 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout